La thérapie cognitive comportementaliste (TCC) est une thérapie brève, validée scientifiquement, qui porte sur les interactions entre pensées, émotions et comportements. Elles visent sur les problèmes actuels de la personne, tout en prenant en compte leurs causes historiques. Elles aident à progressivement dépasser les symptômes invalidants et visent à renforcer les comportements adaptés. 

Une TCC s’appuie sur différentes techniques qui aident le patient à identifier les mécanismes à l’origine de ses difficultés, à expérimenter de nouveaux comportements et à sortir ainsi progressivement de cercles vicieux qui perpétuent et aggravent la souffrance psychique. 

Au cours de la thérapie, et avec l’aide du thérapeute, la personne va tenter d’identifier, de comprendre les pensées negatifs, les sentiments qui sont liés à eux et les comportements qui sont leur resultat. La TCC vise à, progressivement, dépasser les symptômes invalidants, les cognitions erronées, les pensées automatiques dysfonctionnelles ou la détresse à l’origine de souffrance psychique. Par ailleurs une TCC vise à accompagner la personne dans l’acquisition de compétences utiles pour faire face à de nouvelles difficultés, à devenir son propre thérapeute. 

Basé à la recherche scientifique et à des savoirs cliniques, les thérapies comportementales et cognitives sont efficaces pour différents troubles tels que les troubles anxieux, les troubles d’humeur, les schizophrénies et des troubles envahissant du développement notamment sur les aspects de remédiation. En génèrale, elles sont indiquées pour toute personne en souffrance, enfant, adolescent, adulte, et personne âgée, désireuse de retrouver un mode de vie autonome et suffisamment motivée pour s’investir dans un programme de soin qui nécessite une implication pendant et entre les séances. 

En TCC le thérapeute est beaucoup présent en prenant à la fois un rôle pédagogique et explicit et en cherchant la collaboration active du patient. La relation formée est égalitaire et interactive. Après avoir identifié l’origine de la souffrance de la personne, le thérapeute et le patient déterminent ensemble des objectifs concrets et réalistes ainsi que les techniques qui permettront de les atteindre. La fin d’une TCC est facile à déterminer tant par le patient que le thérapeute dès lors qu’ils respectent le contrat initial et l’evaluation de la thérapie et de son progrès qui est fait au cours de la thérapie.

Enfin, le TCC est une psychothérapie qui repand plus en plus à cause de son efficacité prouvé scientifiquement, de sa durée brève par rapport aux thérapies psychodynamiques et de l’amelioration concrete faite dans la vie du patient. 

Maria Bratimou

Psychologue de la santé et  TCC-psychothérapeute

Photo par Latrach med Jamil/Unsplash

Voulez-vous prendre un rendez-vous en français et commencer votre thérapie ? N’hésiter pas à prendre contact avec nous par email: contact@greecetmscenter.com